Association Tunisienne de la Culture Amazighe

ass-amazigh-tunisieLa naissance de l’Association Tunisienne de la Culture Amazighe a été officiellement proclamée par sa Présidente, Khadija Ben Saidane, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 30 juillet 2011 à la Maison de la Culture Ibn Khaldoun de Tunis.

Dans son propos introductif, Khadija Ben Saidane a rappelé que c’est un moment historique pour Imazighen de Tunisie qui recouvrent ainsi leur liberté d’expression et a dénoncé la politique de négation de l’identité amazighe par le régime tunisien depuis l’indépendance du pays en 1956. «Pourtant la civilisation amazighe est la plus ancienne du pays» a-t-elle précisé, avant d’ajouter que la création de cette association a été rendue possible grâce à la révolution en cours en Tunisie.

Djelloul Ghaki, Vice-Président, a ensuite présenté les principaux objectifs de l’association :

  • Mettre en valeur le patrimoine civilisationnel Amazigh de la Tunisie, le développer et le faire connaître à l’intérieur du pays et à l’étranger, le valoriser et l’exploiter au service du développement intégral, notamment dans les régions amazighophones ;
  • Encourager les recherches, les études et la production se rapportant à la culture amazighe et organiser des évènements dans ce domaine ;
  • Préserver le cachet architectural de villages amazighs tunisiens et œuvrer pour qu’ils soient inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO ;
  • Sauvegarder les us et coutumes authentiques Amazighs en Tunisie et combattre l’image stéréotypée et les préjugés concernant les Amazighs ;
  • Contribuer à la construction d’une culture tunisienne cohérente, basée sur la diversité, la différence et la participation, sans exclusion ni marginalisation.

Le Congrès Mondial Amazigh, représenté par son Président Belkacem Lounes, Khalid Zerrari Vice-Président et Abderrezak Madi (membre du CMA-Libye) a tenu à être présent à cet événement en signe d’encouragement à la jeune association. Le Président du CMA a félicité la présidente et les fondateurs de l’association et a déclaré que le caractère démocratique de la nouvelle République tunisienne se mesurera notamment par le respect de la pluralité linguistique et culturelle du pays et en particulier par la reconnaissance officielle et institutionnelle de l’identité amazighe de la Tunisie.

Le CMA souhaite longue vie à l’association Tunisienne pour la Culture Amazighe et l’assure de son total soutien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s